Le chien doit manger à heures fixes

x6

Cette affirmation comporte d’autres variantes – croyances : le chien doit recevoir deux (ou trois) repas quotidiens…

On peut discuter à l’infini de la date à partir de laquelle les chiens ont cessé d’être des loups, on n’empêchera pas pour autant que le système digestif des premiers est resté identique, strictement, à celui des seconds !

Partant de là, que savons-nous des modes d’alimentation du loup ? Des repas réguliers ? On se doute bien qu’il n’en est pas question ! En fait, pour ce carnassier sauvage, c’est l’occasion qui fait non seulement le menu, mais aussi son horaire !

En clair, pas de repas à horaires réguliers, mieux, pas de repas réguliers du tout. Et oui, c’est ainsi, le loup peut rester sans manger non pas plusieurs jours, mais jusqu’à plusieurs semaines… et sans que cela cause à son organisme aucun dommage à caractère irréversible.

Plusieurs semaines de jeûne : je n’irai pas jusqu’à vous donner ce conseil pour votre fidèle compagnon ! Par contre, je suis à peu près persuadé qu’un chien adulte ne doit pas manger plus qu’une fois par jour. Je n’ai en tout cas jamais procédé autrement avec mes chiens personnels, y compris ceux qui étaient soumis aux programmes d’expositions les plus intenses.

Et quant à l’heure du repas, faites à votre convenance, sans le moindre souci ou remord : de toute façon, votre compagnon s’en trouvera fort bien !


Maintenant, un petit conseil, à condition que vous n’alliez pas le répéter : on est si vite mal jugé ! Mais un jour de jeûne par semaine est non seulement parfaitement supporté par tous les chiens adultes en bonne santé, mais c’est un excellent secret pour les maintenir au meilleur de leur forme ! À propos, il paraît d’ailleurs que ce conseil devrait être suivi avec les mêmes avantages par nous-mêmes…


Cette pratique est une nécessité dans le cas de beaucoup de races ; les chiens nordiques, mais aussi certains terriers et certains bergers ont une telle capacité à transformer toute substance alimentaire, qu’il ne suffit pas de leur rationner la nourriture, il est sage de leur en rationner aussi la distribution.

Évidemment, ceci ne vaut que pour un chien adulte en bonne santé : le chiot en croissance (tout comme le louveteau), l’animal malade ou vieillissant ont des besoins alimentaires différents et plus réguliers.

Michel Georgel

One Comment

  1. Bonjour, votre site à l’air intéressant, il donne envie d’en savoir plus !
    Je viens de créer un site, le voici : http://educationcanine.siterubix.com .
    Pourriez-vous y jeter un oeil et me dire ce que vous en pensez ?
    Merci et à bientôt j’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *