Le chien prend sa famille humaine pour une meute

x3

Une absurdité, produit d’un véritable concentré d’idées fausses.

Premier sous-entendu : le chien serait un animal de meute. Nous avons déjà noté que meutes et loups ne font pas bon ménage. Quant au chien, c’est pire. L’observation des chiens sans maître, dans les régions du monde où il en existe encore, est sans appel : le chien est d’abord et avant tout un opportuniste (à la différence du loup, qui lui, cherche de préférence à vivre en couple). Opportuniste, il reste seul et indépendant s’il y trouve son intérêt, il ne se regroupe avec d’autres chiens que s’il attend quelque avantage de ce regroupement, regroupement qu’il quittera à l’instant, et sans d’ailleurs qu’aucun membre du groupe ne tente rien pour le retenir, si tel devient son souhait.

Quant à imaginer qu’un chien pourrait confondre si peu que ce soit et pour quoi que ce soit un humain avec des individus de son espèce, voilà du pur fantasme !


Non, le chien ne prend pas la famille humaine pour une meute, il ne risque pas de confondre avec un mammifère à quatre pattes, un mammifère qui se déplace en position verticale, ce qu’il mesure parfaitement lui être totalement étranger.


 En savoir plus…

Michel Georgel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *