Votre chien voit le même monde que vous !

Eh bien non ! Et ce n’est pas seulement une question de couleurs ! Les différences entre ce qu’il voit et ce que nous voyons vont bien au-delà !

Par exemple, certaines personnes croient sympathique de laisser la télévision allumée, à l’intention de leur chien, quand elles laissent ce dernier seul à leur domicile.

Évidemment, nul ne contestera qu’il peut s’agir d’une animation sonore et visuelle de nature à tromper l’ennui. Mais savez-vous que rien ne prouve que le spectacle télévisuel soit si agréable que cela pour votre compagnon ?

Ce n’est pas qu’il ne verrait pas les images ! C’est même plutôt le contraire ! En effet, la fréquence de la vision chez le chien est très supérieure à la nôtre. Nous ne sommes pas capables de distinguer plus de 16 images par secondes. La télévision nous montre 24 images par secondes, c’est-à-dire très au-delà de notre fréquence, ce qui explique que la succession de ces images nous paraît un mouvement continu.

shutterstock_221156479

Mais ce n’est absolument pas le cas pour le chien, sa fréquence de vision supérieure lui permet de distinguer parfaitement les 24 images par seconde, qui lui apparaissent alors comme une succession saccadée, qui peut fort bien se révéler très désagréable à regarder…

Voilà qui explique aussi ce paradoxe : de loin, la vision du chien est plus faible que la nôtre ; de loin, un chien peut ne pas reconnaître une personne, ou même peut-être ne pas la voir, alors que nous la distinguons parfaitement. En revanche, que cette personne esquisse un geste, même très discret, nous ne le remarquons pas, mais le chien l’a parfaitement observé ! Nous voyons mieux que lui les formes figées au loin, mais il distingue mieux que nous les mouvements de l’environnement.

Cette capacité est mise à profit par les bergers ou encore par les chasseurs, qui souvent guident le travail de leurs compagnons par des gestes quasi imperceptibles pour nous.

shutterstock_173634830

Le monde visuel du chien est ainsi bien différent du nôtre ! Et si l’on se souvient que l’on pourrait faire le même genre de remarque pour chacun des autres sens, on devine combien de malentendus sont rendus possibles !

Pour les éviter, le seul moyen est d’essayer de comprendre le monde perçu réellement par les sens du chien, ou tout au moins d’essayer de l’imaginer le mieux que nous pouvons.

Voilà qui sera l’occasion, peut-être, d’une découverte inattendue : les capacités de perception du chien et de l’homme ne se recouvrent pas ou ne se recouvrent que partiellement ; en revanche, comme dans le cas de la vue que nous venons d’évoquer, elles se révèlent souvent très complémentaires ! Voilà qui explique sans doute, plus que beaucoup d’autres hypothèses, pourquoi nos deux espèces se sont mutuellement choisies pour vivre ensemble ! Chacune profitant des capacités de l’autre ! On est alors bien loin d’une relation de soumission, mais bien dans le cadre d’un « partenariat », ou si vous préférez, d’une « relation partenaire » !

shutterstock_113046568

Pour aider en cela les personnes qui souhaiteraient mieux comprendre leur compagnon à quatre pattes, nous avons mis à leur disposition un petit guide : « Découvrez comment mieux comprendre votre chien : tout savoir sur ses cinq sens ! » disponible ici : http://audreco.com/livre/cinq-sens/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *