Vrai ou faux : les vétérinaires sont tous pour les croquettes !

Chaque fois que je converse avec un propriétaire de chat ou de chien sur le fait qu’il nourrit son animal avec des croquettes industrielles, il me soutient que c’est aussi sur recommandation de son vétérinaire. Mais lorsque je lui demande s’il en est sûr, s’il a réellement interrogé le praticien à ce sujet, la réponse est beaucoup moins souvent affirmative qu’on ne saurait le croire.

AUXILIAIREseul

Et c’est là une autre réussite fabuleuse de la communication de l’alimentation industrielle ! Celle d’avoir fait croire au grand public que la majorité, sinon la totalité des vétérinaires préconisait systématiquement l’alimentation par croquettes industrielles !

Parce que ce ne serait pas le cas ? Eh bien non, ce n’est pas aussi simple que cela.

La réalité, c’est qu’en effet les deux tiers des vétérinaires préconisent l’alimentation industrielle… mais celle qu’ils vendent eux-mêmes !

Mais ils sont, on ne le sait pas assez, plus de 60 % à avoir une vision négative de l’alimentation industrielle vendue par les hypermarchés, les grandes surfaces, et les magasins spécialisés !

croquettes

Maintenant, que les vétérinaires qui vendent de l’alimentation aient une bonne opinion de leurs produits, c’est bien le moins ! Mais de là à considérer que l’avis de ces vétérinaires vendeurs soit réellement pertinent… Il y a là un pas qu’on ne saurait franchir, ne serait-ce que pour s’en tenir à la règle qui veut qu’on ne puisse être juge et partie !

Car c’est là un autre coup de génie du marketing de l’industrie alimentaire : avoir imaginé une gamme qui ne puisse être vendue que par les vétérinaires ! Avec un succès tel que c’est aujourd’hui ce circuit de distribution (les vétérinaires) qui l’emporte sur tous les autres ! Une façon extrêmement habile de s’être fait de nombre de membres de cette profession des alliés… pas nécessairement objectifs !

Sachez-le, en France, comme dans tous les pays occidentaux, il existe, au contraire de ce que l’opinion publique s’imagine, une proportion significative de vétérinaires à dénoncer et détester l’industrie alimentaire pour les chiens et les chats !

Et si cela vous intéresse, dans de prochains billets, je vous en dirai plus…

3 Comments

  1. Ma chienne de 8 mois est à la diète BARF (viande crue. ….) ) depuis qu’elle est sevrée elle est magnifique et en bonne santé comme ses parents eux aussi au BARF. J’attends avec impatience la suite de votre article

  2. bonjour,
    moi mon véto a dit un large OUI aux croquettes que j’utilise et qu’il ne vend pas !! il ne faudrait pas généraliser…
    parfois certaines croquettes sont ok,
    et les rations ménagères sont rarement équilibrées (besoin de compléments alimentaires, notamment pour le BARF).

    • Pourtant nombreux sont les vétérinaires à ne pas tenir le même discours. Et nombreux aussi ceux qui démontrent que non, il n’y a aucune raison de complémenter une alimentation naturelle. Et tout au contraire, ces compléments génèrent d’autres problèmes, parfois très graves. Finalement, pourquoi vouloir être plus malin que la nature ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *